UN MARIAGE À STRASBOURG – UNE JOURNÉE DE DÉFIS VIDÉOGRAPHIQUES!

by | May 28, 2018 | France, Uncategorized

J’aime les défis; le numéro quatre de notre série “Real Wedding” était certainement cela, pour plusieurs raisons.

À Strasbourg, situé le nord-est de la France, c’était certainement le mariage le plus bilingue que j’ai jamais vu. Elizabeth des États-Unis et Guillaume de Strasbourg même.

Ce jour-là, trois langues étaient parlées, que je devais affronter pendant le tournage puis lors du montage…. mais en réalité, la variété des langues n’était pas un obstacle à la fin, par contre c’en était un heureux et un “positif”.

Elizabeth et Guillaume m’ont trouvé sur Google…

“NOUS VOUS AVONS CHOISI POUR LA HAUTE QUALITÉ DE LA PRODUCTION DE VOS FILMS ET VOTRE DON À CAPTURER L’UNICITÉ DE CHAQUE COUPLE. “

Soprano et violoniste à l’Opéra de Francfort, ils avaient tous deux une bonne connaissance de l’audio, l’un des moteurs de tous nos films.

Ils avaient invité des amis de l’orchestre à jouer lors de la cérémonie et ils avaient également un interprète en direct pour leur première danse. Ainsi, lorsque nous avons discuté pour la première fois de leur mariage, le langage audiovisuel de leur film était crucial, ce qui signifiait que j’avais besoin de tout le meilleur matériel audio professionnel à ma disposition. Ce que j’ai fait, bien sûr.

Pendnat qu’Elizabeth se préparait dans sa chambre du château, Guillaume s’était rendu avec ses garçons d’honneur au centre-ville. Il y avait donc beaucoup de choses à filmer très tôt, non seulement les préparatifs de la mariée mais aussi du lieu et de ses alentours. Je voulais tourner au château tout comme me rendre dans le centre-ville de Strasbourg pour filmer Guillaume.

Un autre défi de la journée était que la cérémonie avait lieu en plein air dans une cour intérieure située dans le magnifique parc du château de Pourtalès. En soi, ce n’est pas un problème mais les prévisions météorologiques n’étaient pas bonnes. Je devais être prête quand la mariée se promenait le long de l’allée pour un déplacement éventuel rapide des quatre caméras.

Photos by Charlotte Aleman

J’avais quatre caméras avec moi. Pendant la majeure partie de la journée, je n’en ai utilisé qu’une seule afin de pouvoir me déplacer discrètement autour du couple et des invités et de filmer la journée comme elle se déroulait naturellement. Pour la cérémonie, j’ai installé trois caméras statiques pour obtenir une couverture maximale et trois caméras pour les discours.

Un ami de la famille, qui rêvait depuis toujours de célébrer un mariage, avait le rôle du célébrant. Un beau geste bien que cela m’inquiétait parce qu’il n’avait aucune expérience semblable. Il était nerveux et inquiet à porter un microphone. Une partie de mon travail consistait à mettre le couple qui était mes clients à l’aise et à les sentir détendus tout comme à veiller à ce que le célébrant ne perde pas les nerfs.

Tout se passa parfaitement bien pendant la journée et le couple prit beaucoup de temps pour la “séance de portraits” avec la photographe et moi. Je n’aime pas trop éloigner le couple des invités, c’est pourquoi je préfère travailler à ce moment-là ensemble avec la photographe afin de gagner du temps. Dues aux différences linguistiques entre Charlotte et moi cette demi-heure mutuelle était intéressante et plutôt amusante.

Photos by Charlotte Aleman

Les discours étaient tous fabuleux – prévus avant et après le repas. J’ai aimé cette idée! C’est un très bon compromis pour ceux qui souhaitent parler entre les plats. C’est devenu une tendance. Pour la vidéaste, c’était bien problématique car le couple voulait que chaque discours soit enregistré.

Comptant le temps nécessaire pour installer les caméras (souvent trois sur quatre pendant les discours), cela signifiait qu’elles devaient être laissées sur place pendant le repas. Non seulement les trépieds et les appareils de photos auraiten pu être au chemin des sommeliers mais ces derniers devaient être attentifs pour ne pas trébucher et la vidéaste devait rester dans la pièce.

Habituellement, le repas est un moment où je vais faire une petite pause, recharger les batteries, les miennes et celles des appareils de photos, et sauvegarder les images. Et n’oubliez pas que si vous avez des discours pendant le repas, les sommeliers peuvent vous gêner en servant ou en débarrassant. Et qui veut être filmé en train de manger, honnêtement? Il est toujours préférable que vos invités se concentrent sur les mots et les sentiments plutôt que sur le goût du plat.

Le père d’Elizabeth a fait son discours en allemand et en anglais, Guillaume en français et en anglais, à l’instar du témoin de mariage, suivi de quelques mots de l’organisatrice ne parlant que l’anglais. C’était donc amusant à vivre, ludique à éditer et dans l’ensemble, fascinant de donner aux films une touche bilingue.

Le dernier défi à ce mariage a été la première danse, chorégraphiée par le couple après des cours de danse. La musique était en direct avec chant et piano. J’ai opté pour trois caméras car je pouvais m’imaginer que le couple veuille montrer plus tard cette danse séparément – et en effet, il l’a souhaité ainsi.

C’était un mariage fabuleux et Elizabeth et Guillaume ont adoré leurs films:

“MERCI BEAUCOUP DE NOUS AVOIR SOUTENUS À EN FAIRE UNE JOURNÉE EXTRAORDINAIRE AVEC TOUTES LES DIFFICULTÉS DE CE MARIAGE STRASBOURGEOIS. NOUS ÉTIONS SI HEUREUX DE VOUS AVOIR DE LA PARTIE.”

Story Of Your Day // Love crosses all borders from Story of Your Day.

Si vous souhaitez en savoir plus sur mes aventures en tant que vidéographe de destination, vous pouvez lire cet article de mon journal.

Si vous envisagez d’avoir votre mariage filmé et que vous souhaitez me raconteur votre histoire, réservez-vous un rendez-vous pour un colloque dès aujourd’hui.

You may also like